Point de situation sur la pandémie de Coronavirus au 22 mars

Selon un dernier bilan, plus de 291 420 cas d'infection détectés dans 165 pays et territoires depuis le début de l'épidémie.

Europe :

Albanie : depuis le 15 mars, fermeture des frontières terrestres avec tous les pays voisins. Isolement pendant 14 jours à domicile pour les personnes revenant d’un pays touché par la pandémie. Restrictions de circulation sur le territoire. Depuis le 19 mars, couvre-feu quotidien. A partir du 20 mars, suspension de tous les vols commerciaux.

Allemagne : renforcement des contrôles aux frontières terrestres, aériennes et maritimes. Fermeture des lieux publics et magasins sauf exceptions. Suspension des voyages touristiques et professionnels. A partir du 20 mars, confinement en Bavière et à partir du 21, à Fribourg.

Le chef du gouvernement bavarois, Markus Söder, a annoncé le confinement de sa population à partir du 20 mars au soir, pour une durée d’au moins 2 semaines, pour tenter de contenir la propagation du Covid-19.

À partir de minuit (heure locale), les Bavarois ne seront plus autorités à quitter leur domicile, sauf pour des déplacements domicile-travail, pour acheter à manger, pour se rendre à la pharmacie, pour une visite médicale ou encore pour porter assistance à autrui.

Autriche : prolongation des mesures de confinement en vigueur jusqu’au 13 avril au moins, qui seront ensuite levées de façon « progressive ».

Belgique : restrictions importantes dans les déplacements jusqu’au 5 avril au moins. Confinement en vigueur depuis le 18 mars. Fermeture de l’aéroport de Bruxelles-Charleroi à partir du 24 au soir à 23h59 (heure locale) jusqu’au 5 avril au moins.

Chypre : fermeture des frontières jusqu’au 30 avril. Mise en quarantaine dans un espace prévu par les autorités pour les personnes autorisées à rentrer sur le territoire.

France : restrictions de la circulation et couvre-feu dans plusieurs villes

Géorgie : état d’urgence décrété le 21 mars jusqu’au nouvel ordre.

Italie : limitations des déplacements sur l’ensemble du territoire sauf raisons professionnelles attestées ou de première nécessité jusqu’au 3 avril. Fermeture de la majorité des lieux publics et commerces, suspension de l’ensemble des événements sportifs, culturels etc. Depuis le 19 mars, interdiction de la majeure partie des activités en plein air en Emilie-Romagne (2e région la plus touchée). Fermeture de tous les espaces verts. Arrêt de toute activité de production sur le territoire, à l’exception de celles de première nécessité (supermarchés, pharmacies etc.).

Islande : isolement de 14 jours requis pour les personnes résidant en Islande et revenant de l’étranger (mesure ne s’appliquant pour l’heure pas aux voyageurs).

Lettonie : état d’urgence jusqu’au 14 avril. Depuis le 16 mars, interdiction d'entrée pour les non-résidents. Suspension des transports aériens, ferroviaires, maritimes et des liaisons internationales par autocar.

Portugal : état d’urgence en vigueur jusqu’au 2 avril au moins. Fermeture des frontières avec l’Espagne pour les touristes. Fermeture des écoles, des commerces non essentiels et appel aux habitants à rester chez eux.

Royaume-Uni : fermeture des établissements scolaires. Contacts et déplacements non essentiels déconseillés. Nouvelles mesures possibles, en particulier à Londres.

Russie : depuis le 18 mars, interdiction d’entrée pour tout ressortissant étranger, y compris ceux munis d’un titre de séjour temporaire (sauf exceptions). Confinement de 14 jours pour les personnes revenant de l’étranger. Restrictions dans les déplacements.

Serbie : depuis le 19 mars, suspension de tous les vols internationaux, fermeture des frontières (sauf exceptions), réduction des transports en centre-ville, fermeture des magasins à partir de 18h00, allongement des horaires de couvre-feu. A partir du 20 mars à 12h00, fermeture des transports interurbains.

Slovénie : depuis le 17 mars, suspension du trafic aérien (sauf exceptions). Suspension des transports publics (sauf taxis et véhicules prioritaires). Fermeture des magasins non essentiels. Depuis le 19 mars, limitation des groupes à 5 personnes.

Suisse : interdiction des rassemblements de plus de 5 personnes

Turquie : confinement obligatoire aux personnes âgées de plus de 65 ans ou souffrant de maladies chroniques. Fermeture de tous les établissements scolaires et suspendu tous les événements sportifs, culturels et religieux. Suspension des liaisons aériennes avec 68 pays.

Ukraine : depuis le 16 mars et pour au moins 2 semaines, interdiction d’entrée sur le territoire ukrainien pour tous les ressortissants étrangers sauf pour les titulaires de titres de séjour. Depuis le 17 mars et jusqu’au 3 avril, interruption de tous les vols commerciaux.

Roumanie : fermeture des frontières à tous les visiteurs étrangers. Interdiction des rassemblements de plus de 3 personnes. Mise en place d’un couvre-feu nocturne de 22h00 à 06h00.

Amériques :

USA : en confinement, notamment à New York, Los Angeles et Chicago.

Bolivie : le gouvernement a mis le pays en quarantaine à partir du 22 mars.

Brésil : l'Etat de Sao Paulo sera en quarantaine pendant 15 jours à compter de 24 mars.

République dominicaine : depuis le 20 mars jusqu’au 3 avril : couvre-feu nocturne en vigueur de 20h00 à 06h00.

Cuba : fermeture pour un mois de ses frontières aux non-résidents à partir du 20 mars.

Asie :

Kirghizstan : état d’urgence décrété le 21 mars jusqu’au nouvel ordre.

Pakistan : suspend tous les vols internationaux à partir du 21 mars à 20h00.

Koweït : couvre-feu à partir du 22 mars de 17H00 à 04H00.

MO/Afrique :

Burkina Faso : mise en place d’un couvre-feu nocturne de 19h00 à 05h00. Fermeture des frontières terrestres et ferroviaires. La fermeture des aéroports de Ouagadougou et de Bobo-Dioulasso jusqu’au 4 avril.

Côte d'Ivoire : fermeture des frontières terrestres, maritimes et aériennes à partir du 22 mars à 00h00. Fermeture de tous les établissements scolaires et suspendu tous les événements sportifs, culturels et religieux.

Nigeria : interdiction des rassemblements de plus de 50 personnes. Fermeture de tous les établissements scolaires à partir du 23 mars. Fermeture de 3 aéroports internationaux (Port Harcourt, Kano, Enugu) à partir du 21 mars à 00h00.

Libye : mise en place d’un couvre-feu nocturne de 18h00 à 06h00. Fermeture des lieux publics.

Rwanda : Confinement en vigueur depuis le 21 mars. Fermeture des frontières (sauf exceptions).

Australie/Nouvelle Zélande :

Selon un dernier point de situation établi le 23 mars par le ministère néo-zélandais de la Santé, 102 cas confirmés de coronavirus ont été recensés à travers le pays. La Première ministre Jacinda Ardern a annoncé le 23 mars que les Néo-Zélandais allaient se confiner pendant une durée de 4 semaines à compter du 25 mars afin d’éradiquer le virus du pays, qui demeure pour l’heure épargné.

La Nouvelle-Zélande passera le 23 mars au stade 4 de l’alerte sanitaire (niveau le plus élevé), permettant aux autorités de pouvoir rationner des produits de première nécessité et de réquisitionner des bâtiments.

Les écoles et les commerces non essentiels fermeront leurs portes.

L’armée sera déployée afin de veiller au respect du confinement.

Le Premier ministre Scott Morrison ainsi que les gouvernements locaux ont annoncé une nouvelle série de mesures les 22 et 23 mars visant à endiguer la propagation de la pandémie :

Fermeture de tous les établissements non essentiels (bars, boites de nuit, restaurants, salle de sports, lieux de culte, cinémas et magasins). Les pharmacies et supermarchés demeureront ouverts. Les cafés et restaurants n’effectueront que des ventes à emporter et en livraison.

Fermeture des plages en particulier dans la région de Sydney, notamment à Bondi Beach.

Fermeture des frontières des Etats d’Australie-Occidentale, de Tasmanie, du Territoire du Nord du Queensland d’Australie-Méridionale.

Fermeture des écoles à partir du 24 mars dans l’Etat de Victoria.

Anticipation des vacances scolaires dans l’Etat de Nouvelle Galles-du Sud, mais les écoles demeurent ouvertes.

Nous rappelons que les Etats sont susceptibles de renforcer sans préavis des mesures de prévention sanitaire pouvant impacter l’accessibilité du territoire et les déplacements des voyageurs et évoluer rapidement (fermeture de frontières, multiplication des contrôles sanitaires, en particulier dans les aéroports, mesures de quarantaine en fonction du pays de provenance etc.).

Il convient dans ce contexte de se renseigner sur les mesures en vigueur et les conditions de voyage auprès de sa compagnie aérienne et notamment sur le site du ministère français de l’Europe et des Affaires étrangères et des représentations diplomatiques en fonction du pays de destination.

Un suivi de l’évolution de la pandémie est recommandé, notamment sur les sites suivants :

Centre européen de Prévention et Contrôle des maladies (ECDC) ;

Organisation mondiale de la Santé (OMS) ;

Centre américain de Contrôle et de Prévention des maladies (CDC) ;

Services du gouvernement britannique.

Une actualisation des restrictions internationales de voyage est en outre disponible sur le site de l’International Air Transport Association (IATA).

Info flash publiée le dans la catégorie Aérien Monde Aérien France Rail Terrestre