Point de situation sur l’évolution de la pandémie du coronavirus (Covid-19) au 6 juillet

Point de situation sur l’évolution de la pandémie du coronavirus (Covid-19) au 6 juillet 2020 :

Inde :

Etat du Karnataka : instauration d’un confinement total les dimanches et d’un couvre-feu nocturne à partir du 5 juillet en raison d’une hausse des cas de contamination au coronavirus (Covid-19)

Le commissaire de Bruhat Bengaluru Mahanagara Palike (BBMP) a annoncé le 4 juillet la mise en place d’un couvre-feu nocturne de 20h00 à 05h00 dans la capitale, Bengaluru, en raison d’une hausse des cas de contamination au coronavirus (Covid-19). Un confinement total sera également instauré de 20h00 les samedis jusqu’à 05h00 les lundis et qui prendra fin le 2 août.

Selon la même source, Les commerces, à l’exception des pharmacies et des commerces de services essentiels, seront fermés. Un déploiement de renforts sécuritaire sera observé contre la violation du couvre-feu.

Etats-Unis :

Miami : En raison d’une hausse du nombre de cas de contamination au coronavirus (Covid-19) enregistrée depuis l’assouplissement des mesures sanitaires, le maire du comté de Miami a annoncé le 3 juillet la réinstauration d’un nouveau couvre-feu nocturne. Celui-ci devrait entrer en vigueur à partir du 4 juillet jusqu’à nouvel ordre de 22h00 à 06h00, en vue de ralentir la propagation du Covid-19.

La réouverture de certains lieux de divertissement, notamment les casinos, les cinémas et les clubs, serait suspendue. Le port du masque dans les lieux publics reste obligatoire.

Espagne :

 

Catalogne : confinement de la zone de Segria à partir du 4 juillet en raison de la recrudescence des cas de coronavirus

Les autorités régionales ont décrété un confinement dans la zone administrative de Segria (Catalogne) en vigueur à partir de ce jour face à l’augmentation des cas de contagion au Covid-19, 2 semaines après la levée du confinement général.

La mesure concerne 200 000 personnes dans la zone, autour de laquelle des restrictions seront notamment instaurées aux entrées et sorties à partir de 16h00 (heure locale). Les rassemblements de plus de 10 personnes sont par ailleurs proscrits.

Azerbaïdjan :

Selon le ministère de la défense, l’armée a été déployée dans la capitale ainsi que dans les principaux centres urbains, afin d’appliquer les mesures d’un confinement strict à l’échelle nationale imposé jusqu’au 1er août. À la suite d'une analyse de la situation sanitaire et épidémiologique, une propagation élevée de l'infection a été détectée dans les villes de Goranboy, Göygöl et Minguétchévir, ainsi que dans les districts de Berdé, Khatchmaz, Samoukh, Siyézen et Chéki.

Le trafic du métro de Bakou sera suspendu du 4 juillet à partir de 00h00 au 20 juillet jusqu’à 06h00 (heure locale).

Tous les transports publics dans les villes et les districts où le régime de confinement est resserré seront suspendus les 3 prochains week-ends :

du 4 juillet à partir de 00h00 au 6 juillet jusqu’à 6h00 ;

du 11 juillet à partir de 00h00 au 13 juillet jusqu’à 6h00 ;

du 18 juillet à partir de 00h00 au 20 juillet jusqu’à 6h00.

Le rassemblement en groupes de plus de 5 personnes dans les lieux publics à travers le pays, notamment les rues et les parcs en bord de mer, est interdit.

Les principales villes concernées par ces décisions sont Bakou, Djalilabad, Gandja, Lenkéran, Massally, Soumgaït, Yevlakh et le district d'Abchéron, ainsi que dans les villes de Goranboy, Göygöl et Minguétchévir et les districts de Berdé, Khatchmaz, Samoukh, Siyézen et Chéki

Nous rappelons qu’en raison d’une hausse du nombre de cas de contamination au coronavirus (Covid-19) enregistrée depuis l’assouplissement fin mai des mesures sanitaires, le gouvernement a annoncé le 18 juin la réinstauration d’un confinement strict à l’échelle nationale.

Serbie :

Le président serbe Aleksandar Vucic a déclaré l'état d'urgence à Belgrade suite à la flambée des infections du nouveau coronavirus. Vucic a réimposé une série de mesures, entrées en vigueur le 3 juillet et seront valables jusqu’au 18 juillet, dont principalement :

port du masque obligatoire dans les espaces publics clos, tout en respectant la distance physique de 1,5 mètre;

port du masque obligatoire dans les transports publics urbains et suburbains et dans les transports interurbains ;

fermeture de tous les établissements de restauration et boîtes de nuit, sans exception, de 23h00 à 6h00 (heure locale);

rassemblement limité à 100 personnes à l’intérieur et 500 à l’extérieur, tout en respectant la distance physique de 1,5 mètre.

Le président de la république a également annoncé la fermeture des universités, une décision qui a généré des manifestations « spontanées » des étudiants qui sont en pleine période d’examens. Cette mesure a été annulée par la suite. Les universités resteront ouvertes jusqu’au 20 juillet.

Les autorités ont proclamé la « situation d’urgence » dans les 4 villes les plus atteintes, à savoir : Kragujevac (centre), Novi Pazar, Tutin (sud-ouest) et Vranje (sud).

Philippines :

Grand Manille : reconfinement de 5 quartiers de Parañaque du 3 au 5 juillet en raison d’une hausse des cas de contamination au coronavirus (Covid-19)

Les autorités de Parañaque ont annoncé le 2 juillet que 5 zones de la division administrative BF Homes Parañaque seront à nouveau placées en confinement pour 3 jours en raison d’une hausse des cas de contamination au coronavirus (Covid-19). Le reconfinement a débuté le 3 juillet et devrait se terminer le 5 juillet à 11h59 (heure locale).

Les zones concernées sont les suivantes :

· Clinicville (Purok 1 and 2) ;

· J. Marquez Compound ;

· Sampaloc Site 2 (Apple St, Chico St, Dalandan St, Calamansi St) ;

· Maville (Purok 3 and 3A, Aratiles 1, Aratiles 2);

· Target Range 1.

Madagascar :

Région d’Analamanga : confinement à partir du 6 juillet, notamment à Antananarivo, en raison de la recrudescence des cas de coronavirus.

Dans un communiqué publié le 5 juillet, la présidence de la République malgache a annoncé qu’un confinement total d’une durée de 15 jours sera instauré du 6 au 20 juillet dans la région d’Analamanga, y compris dans la capitale Antananarivo, en raison de la recrudescence des cas de contamination au coronavirus (Covid-19).

D’après les mêmes informations, la région d'Analamanga sera fermée à toute circulation durant cette période. Les commerces de première nécessité seront ouverts de 06h00 à 12h00 (heures locales). Seules les pharmacies peuvent ouvrir toute la journée. Une seule personne par ménage est autorisée à sortir dans la rue.

Australie :

 

L’Etat du Victoria (VIC) est devenu le foyer de la pandémie dans le pays. D’après des sources locales, le virus se serait propagé à Melbourne.

Dans ce contexte, le Premier ministre de l’Etat du VIC Daniel Andrews a annoncé ce 6 juillet, la fermeture, pour la première fois depuis le début de la pandémie, de la frontière entre le VIC et l’Etat de Nouvelle-Galles du Sud (NSW) à compter de 00h01 (heure locale) le 7 juillet.

La police du NSW se chargera de contrôler les points de passages entre les 2 Etats. Un renforcement sécuritaire est à attendre.

La réouverture entre les Etats du VIC et d’Australie-Méridionale (SA) a également été reportée.

Nous rappelons que les autorités du Victoria avaient confiné environ 300 000 habitants de plusieurs banlieues de Melbourne jusqu’au 29 juillet.

Des perturbations dans les déplacements sont à prévoir. Il est recommandé de suivre les informations locales et les éventuelles consignes des autorités.

Info flash publiée le dans la catégorie Aérien Monde Aérien France Rail Terrestre