Point de situation sur l’évolution de la pandémie du coronavirus (Covid-19) au 17 juillet

Point de situation sur l’évolution de la pandémie du coronavirus (Covid-19) au 17 juillet 2020 :

France :

Le Premier ministre Jean Castex a annoncé le 16 juillet que le port du masque dans les lieux publics clos sera obligatoire dès la semaine prochaine, soit le 20 juillet. Un décret sera publié au plus tard le 21 juillet.

Dans le département du Finistère, la préfecture a annoncé le même jour que le port du masque était obligatoire à partir du 17 juillet pour l’accès aux marchés situés dans les 25 communes suivantes : Audierne, Brest, Carantec, Concarneau, Daoulas, Guerlesquin, Guissény, Kerlouan, Lampaul-Plouarzel, Landunvez, Le Conquet, Le Guilvinec, Lesneven, Locquirec, Loctudy, Morlaix, Plabennec, Plouarzel, Plouescat, Plougasnou, Plougonvelin, Plounéour-Brignogan-plages, Pont-l’Abbé, Roscoff et Saint-Pol-de-Léon.

Le masque est également désormais obligatoire au sein des établissements clos accueillant du public dans les îles de Batz, Molène, Ouessant et Sein.

Dans le département de la Mayenne, le port du masque obligatoire est entré en vigueur dans les 6 communes de Bonchamp-lès-Laval, Changé, L'Huisserie, Laval, Louverné et Saint-Berthevin suite à un arrêté signé le 15 juillet pour faire face à une recrudescence des cas de contamination au coronavirus (COVID-19).

Selon l’agence sanitaire Santé publique France (SpF), la Mayenne compte plusieurs foyers de Covid-19 et a dépassé légèrement le seuil d'alerte national fixé à 50 nouveaux cas pour 100 000 habitants détectés en 7 jours. Le département a été classé en "vulnérabilité élevée".

Australie :

 

Dans l’Etat du Victoria (VIC), foyer de l’épidémie en Australie, 270 nouveaux cas ont été détectés au cours des dernières 24 heures. L’Etat comptabilise plus de 1 800 cas actifs.

Alors que les autorités locales de l’Etat de Victoria (VIC) avaient annoncé le reconfinement pour 6 semaines à compter du 9 juillet de la zone métropolitaine de Melbourne en raison d’un rebond des contaminations au Covid-19 et la fermeture de la frontière avec l’Etat de Nouvelle-Galles du Sud (NSW), un nouveau foyer épidémique a été découvert à Sydney (NSW).

Le nouveau cluster est lié au Crossroads Hotel, sur Hume Highway dans le sud-ouest de Sydney. 28 personnes auraient été contaminées dans cet hôtel et une centaine d’autres auraient été placées en quarantaine préventive. Entre les 13 juillet à 20h00 et le 14 à 11h00, 13 nouveaux cas ont été découverts dans le NSW.

Dans ce contexte, les autorités sanitaires de l’Etat du Queensland ont interdit le 14 juillet, avec effet immédiat, à tous les voyageurs venant des banlieues Campbelltown et Liverpool de Sydney de rentrer sur le territoire de l’Etat.

Philippines : 

La ville de Navotas sera de nouveau confinée à partir du 16 jusqu’au 29 juillet pour faire face à la croissance du nombre de cas de Covid-19.

Le maire de la ville a annoncé que les installations de santé ont atteint leur pleine capacité suite à l’explosion des cas d’infection depuis que les restrictions de quarantaine ont été assouplies dans l'ensemble du Grand Manille.

Les modalités de reconfinement sont pour l’heure indiquées comme suit :

Les personnes considérées comme vulnérables en vertu des directives établies par le ministère de la Santé ne sont pas autorisées à quitter leur maison ;

Seuls les résidents de Navotas et ceux de l'extérieur dont les emplois sont dans la ville seront autorisés à entrer ;

Les véhicules qui n'ont pas de commerce à l'intérieur de la ville et qui ne font que traverser ne devraient emprunter que 5 routes : C-4, boulevard North Bay, C-3, avenue Lapu-Lapu et R-10 ;

Les agents de santé, les employés du gouvernement et ceux qui travaillent dans d'autres installations essentielles sont exemptés des restrictions de verrouillage.

Maroc :

Le ministère marocain de l’intérieur a annoncé dans un communiqué publié le 13 juillet le reconfinement total de la ville de Tanger où des foyers de propagation du virus ont été identifiés.

Selon le communiqué, « les transports publics seront suspendus, les cafés, centres commerciaux, marchés et espaces publics fermés ». La population ne pourra pas circuler sans autorisation à l’intérieur et pour sortir de la ville.

Les autorités ont par ailleurs instauré le 12 juillet un confinement dans la ville de Safi après avoir enregistré près de 500 cas, la plupart dans une conserverie de poisson.

Venezuela :

Le président vénézuélien Nicolas Maduro a annoncé dans un communiqué publié le 15 juillet le durcissement des mesures de confinement dans la capitale Caracas et dans l'État de Miranda visant à enrayer la propagation de la pandémie de coronavirus (Covid-19).

D’après la même source, un confinement « strict » est entré en vigueur depuis ce 15 juillet. Seuls les commerces essentiels (pharmacies, supermarchés) peuvent ouvrir.

Pour rappel, le Venezuela applique depuis le mois de juin un système appelé « 7-7 » dans lequel une semaine de confinement « strict » alterne avec une semaine d' « assouplissement » des restrictions de déplacements et d'ouverture des commerces.

Kazakhstan :

 

Le président kazakh Kassym-Jomart Tokayev a annoncé le 13 juillet que les mesures de reconfinement imposées du 5 au 19 juillet seraient prolongées jusqu’à la fin du mois.

Un confinement « souple » restera en place, comprenant la fermeture de certains commerces non-essentiels, un encadrement des déplacements interprovinciaux, une réduction des horaires de service des transports en commun et une interdiction des rassemblements publics. Les cafés et restaurants seront autorisés à servir leurs clients en terrasse uniquement. Les autorités ont en outre indiqué que ces mesures seront susceptibles d’être renforcées ou allégées en fonction de l’évolution de la situation sanitaire locale.

Bolivie :

 

Les autorités boliviennes ont annoncé le 16 juillet qu’un confinement obligatoire de 4 jours était entré en vigueur le même jour dans le département de La Paz en raison de la propagation du nouveau coronavirus (COVID-19).

Durant cette période, les services de transports publics urbains y compris les bus interprovinciaux et les vols intérieurs seront suspendus. La circulation des véhicules privés ne sera pas autorisée. Une suspension des activités du secteur public et des entreprises est également à prévoir.

 

Info flash publiée le dans la catégorie Aérien Monde Aérien France Terrestre