Monde : Covid-19

Les uns après les autres, les pays adoptent des mesures pour éviter la propagation du Covid-19 – Attention, la liste ci-dessous n’est non exhaustive.

Australie :

Le Premier ministre australien Scott Morrison a annoncé le 19 mars la fermeture complète des frontières du pays dans une stratégie d’endiguement de la pandémie du coronavirus.

L’entrée aux étrangers non-résidents sera interdite à partir du 20 mars à 21h00 (heure locale) et ce jusqu’à nouvel ordre.

Les citoyens australiens pourront toujours regagner le pays, mais seront en auto-isolation de 14 jours.

Scott Morrison a appelé les Australiens se trouvant à l’étranger « à rentrer le plus rapidement possible ».

Par ailleurs, la compagnie aérienne australienne Qantas a annoncé le même jour l’arrêt de tous ses vols internationaux d’ici la fin du mois de mars.

Interdiction aux Australiens de voyager à l’étranger jusqu’à nouvel ordre ;

Interdiction des rassemblements en intérieur « non essentiels » de plus de 100 personnes ;

Interdiction des rassemblements en extérieur de plus de 500 personnes ;

Déclaration d’une « urgence de biosécurité humaine ».

Amérique du Nord :

 

Selon un dernier point de situation établi le 17 mars à 11h00 (heure locale Paris) :

Point de situation et dernières mesures en vigueur :

Canada

Fermeture des frontières aux ressortissants étrangers (sauf citoyens américains et voyageurs ayant de la famille au Canada) ;

Tous les vols en provenance de l’étranger, à l’exception des Etats-Unis, du Mexique et des Caraïbes, seront désormais concentrés sur quatre aéroports : Montréal, Toronto, Calgary et Vancouver ;

Les voyageurs présentant des symptômes du Covid-19 seront automatiquement refoulés à la frontière. Cette mesure s’applique également aux ressortissants canadiens.

Etats-Unis

Depuis le 16 mars, interdiction d’entrée sur le territoire pour les ressortissants étrangers en provenance de l’espace Schengen, d’Irlande et du Royaume-Uni. Forte réduction de des vols en raison de la crise mondiale du secteur aérien.

Multiplication des couvre-feux à l’échelle nationale à anticiper à court terme, notamment dans les centres urbains majeurs :

Etat de Californie : confinement de larges pans de la baie de San Franscisco du 17 mars au 17 avril inclus, affectant 7 millions de résidents locaux ;

Etat de New Jersey : couvre-feu imposé de 20h00 à 05h00 (heure locale) et fermeture des commerces non essentiels ;

Porto Rico : couvre-feu imposé de 20h00 à 05h00 (heure locale) et fermeture des commerces non essentiels.

33 Etats ont décidé de fermer les établissements scolaires jusqu’à la fin du mois de mars au moins.

Si les rumeurs concernant un couvre-feu national ont pour l’heure été démenties par la Maison Blanche, d’importantes restrictions aux déplacements sont fortement susceptibles de se multiplier au niveau des autorités fédérées et des principaux centres urbains du pays.

Amérique Centrale et Latine :

Parmi les mesures et restrictions en vigueur :

Chili 201 cas de Covid-19 ont été recensés au Chili, la plupart dans la région métropolitaine de Santiago. Le 16 mars, le Chili est passé en phase 4 de l’épidémie.

À partir du 18 mars : fermeture des frontières terrestres, maritimes et aériennes. Le transit et le transport de marchandises restent autorisés.

Fermeture de tous les ports chiliens aux bateaux de croisière.

Quarantaine obligatoire de 14 jours pour les Chiliens et résidents permanents en provenance de pays à risques (Espagne, Italie, France, Allemagne, Chine, Japon, Corée du Sud, Iran).

Rassemblements de plus de 50 personnes, désormais interdits.

Plus d’informations sur le site du ministère chilien de la Santé.

Pérou 117 cas de Covid-19 ont été recensés au Chili, la plupart à Lima. Le Pérou est entré en phase 3 et le gouvernement a décrété l’état d’urgence.

Fermeture des frontières terrestre, aérienne, maritime et fluviale depuis le 16 mars et suspension des vols internationaux et nationaux pour 15 jours.

Suspension du transport de passagers sur le territoire péruvien par voies terrestre, aérienne et fluvial.

Depuis le 16 mars : confinement obligatoire de la population pour 2 semaines.

Fermeture des établissements de divertissement public, d’activités culturelles, sportives et de loisirs, de même que des restaurants.

Fermeture pour 30 jours de tous les ports péruviens aux bateaux de croisière.

Depuis le 16 mars et pour une durée de 30 jours : suspension des vols en provenance d’Europe et d’Asie.

Plus d’informations sur le site du ministère péruvien de la Santé.

Mexique Le gouvernement appelle à une restriction des voyages à l’étranger et à la suspension des cours, des activités publiques et privées non essentielles.

Argentine Du 16 mars au 31 mars : fermeture des frontières terrestres. Les sorties du territoire restent possibles.

Du 20 au 24 mars inclus : suspension des vols intérieurs et des services de trains et de bus longue distance. Dans les bus et trains de Buenos Aires et sa banlieue, seuls les passagers assis peuvent voyager.

Du 16 mars au 31 mars : suspension des cours en présentiel dans tous les établissements scolaires du pays.

Fermeture des centres commerciaux, suspension des spectacles sportifs et musicaux.

Depuis le 15 mars : interdiction d’entrée dans le pays pour tous les étrangers non-résidents en Argentine ou ayant au cours des 14 derniers jours séjourné ou transité par l’une des zones à risque (États-Unis, Union européenne, Royaume-Uni, Irlande, Chine, Iran, Japon, Corée du sud, pays de l’espace Schengen).

Plus d’informations sur le site du ministère argentin de la Santé (Numéro de la cellule en place : 0800-222-1002).

Frontière Bolivie-Argentine : blocage du pont international Profesor Salvador Mazza pour absence des mesures contrôle sanitaire contre le coronavirus

Guatemala Entrée interdite aux ressortissants européens et à ceux des Etats-Unis et du Canada sur le territoire guatémaltèque, après de premières restrictions concernant les voyageurs en provenance de Corée du Sud, d’Iran et de Chine.

Rassemblements de plus de 100 personnes interdits.

Cours suspendus dans tous les établissements d'enseignement public et privé.

Fermeture des frontières terrestres pour 15 jours.

Équateur État d’exception en vigueur depuis le 17 mars, impliquant un confinement de la population.

Couvre-feu nocturne en vigueur depuis le 17 mars, pour 14 jours, de 21h00 à 05h00.

Suspension des transports terrestres interprovinciaux et des vols intérieurs.

Jusqu’au 5 avril : liaisons aériennes internationales suspendues. Fermeture des frontières aériennes, maritimes et terrestres.

Accès des touristes aux îles Galápagos désormais interdit.

Suspension des cours dans les établissements scolaires du pays, des activités dans des établissements ouverts au public (restaurants, centres de loisir etc..).

Venezuela Depuis le 17 mars : confinement de la population dans tous les États du pays.

Rassemblements de grande ampleur interdits, écoles fermées.

Après avoir, dans un premier temps, suspendu pour un mois les vols en provenance d’Europe, de Colombie, du Panama et de la République dominicaine, le président Nicolas Maduro a suspendu le 17 mars tous les vols commerciaux et privés vers le Venezuela et à l’intérieur du pays.

Uruguay À partir du 18 mars : suspension des vols depuis et vers les Etats-Unis. A partir du 20 mars : suspension des vols depuis et vers l’Europe.

Fermeture des frontières aérienne, terrestre et fluviale avec l’Argentine.

Aucun passager ou membre d'équipage de navire de croisière n'est autorisé à débarquer dans les ports uruguayens.

Depuis le 16 mars, pour 2 semaines : suspension des classes.

Suspension des événements publics, fermeture des cinémas, musées, casinos, théâtres et autres lieux de forte fréquentation.

Bolivie Jusqu’au 31 mars : état d’urgence sanitaire et instauration d’un couvre-feu de 17h00 à 05h00.

Jusqu’au 31 mars : fermeture des frontières aux ressortissants étrangers, suspension des vols internationaux, suspension des classes, fermeture des cinémas, bars, discothèques ou encore des salles de sport.

Transport terrestre interdépartemental et interprovincial suspendu à partir du 20 mars.

Paraguay Jusqu’au 24 mars : confinement nocturne de la population de 20h00 à 04h00.

Jusqu’au 31 mars : fermeture du Puente de la Amistad reliant la ville paraguayenne Ciudad del Este à Foz do Iguaçu au Brésil (maintien du transit de marchandises).

Depuis le 10 mars et pour 15 jours : interdiction des rassemblements à caractère sportif, culturel, religieux ou politique, qu’ils soient privés ou publics.

Surinam Espace aérien fermé.

Frontières fluviales avec le Guyana et la Guyane fermées.

Écoles fermées.

Rassemblements de plus de 100 personnes interdits.

Colombie L’État d’urgence a été décrété le 17 mars par le président Ivan Duque.

Un confinement obligatoire est en vigueur du 20 mars à partir de 07h00 jusqu’au 31 mai pour toutes les personnes âgées de plus de 70 ans. Ces dernières peuvent néanmoins sortir pour subvenir à leurs besoins de consommation et de première nécessité, utiliser les services de santé, acheter des médicaments et accéder aux services financiers.

Les frontière terrestres, maritimes et fluviales sont fermées jusqu’au 30 mai.

Tous les ressortissants colombiens et les ressortissants étrangers arrivant par voie aérienne sont soumis à une quarantaine de 14 jours.

Les cours dans le système d'enseignement public sont suspendus.

19 départements ont décrété un couvre-feu nocturne, partielle (concernant quelques municipalités) ou total (concernant l’ensemble du département).

Par ailleurs, certains gouverneurs, comme celui de Boyacá, ont annoncé la fermeture des frontières de leur département.

À Bogota, une simulation visant à placer la population en isolement obligatoire durant 4 jours aura lieu du 20 au 23 mars. Des restrictions dans les déplacements seront donc mises en place dans l’objectif de préparer la population à une éventuelle mise en quarantaine.

Brésil - São Paulo et Rio de Janeiro : état d’urgence en vigueur pour au moins 15 jours – Nouvelles mesures restrictives à anticiper au cours des prochains jours

De nombreuses mesures et restrictions ont donc été mises en place, notamment dans les transports. Les parcs municipaux ont été fermés (Mendanha, Grumari/Prainha, Chico Mendes, Parque do Marapendi, Bosque da Barra, Bosque da Freguesia, Chacrinha, Parque Darke de Mattos, Catacumba et Dois Irmãos) de même que les, écoles, centres commerciaux, plages, lieux culturels, cinémas, théâtres et bien d’autres lieux touristiques.

L’État du Roraima a décrété un confinement quasi-total.

Belize Depuis le 15 mars : interdiction d’entrée sur le territoire pour les ressortissants européens, ceux de Chine, de Hong-Kong, d’Iran, du Japon et de Corée du Sud ainsi que pour tous les voyageurs ayant séjourné en Europe ou dans l’un de ces pays au cours des 30 derniers jours précédant leur déplacement au Belize.

Fermeture de tous les points d’entrée au Belize, à l’exception du poste frontière de Santa Elena et de l’aéroport international Philip Goldson. Ces mesures ne concernent pas le transport de marchandises.

Honduras Frontières aériennes, terrestres et maritimes fermées depuis le 15 mars, pour 7 jours. Cette mesure est reconductible.

Tous les événements et rassemblements sont suspendus depuis le 15 mars.

Couvre-feu dans le pays depuis le 17 mars : en vigueur à partir de 22h00 (heure locale), jusqu’à nouvel ordre. Déplacements autorisés en journée pour s’approvisionner (nourriture, carburants).

Couvre-feu intégral avec confinement obligatoire dans les villes suivantes : Tegucigalpa et Comayagüela, La Ceiba, Choluteca et San Pedro Sula. Aucune possibilité de déplacement, même pour s’approvisionner. Toute entrée ou sortie de ces villes est interdite.

Salvador Écoles et universités fermées.

Accès au territoire interdit pour 30 jours à tous les ressortissants étrangers, sauf les résidents et diplomates qui y seront placés en quarantaine à leur entrée.

Regroupements de plus de 50 personnes interdits.

Depuis le 17 mars : aéroport international de San Salvador fermé. Seuls les avions de marchandises et les vols humanitaires sont autorisés.

Panama Vols suspendus entre l’Europe et le Panama depuis le 14 mars.

Fermeture des frontières pour les ressortissants étrangers non-résidents.

Établissements scolaires fermés jusqu’au 7 avril.

Lieux de divertissements fermés, accès aux plages interdits.

Rassemblements de plus de 50 personnes interdits jusqu’au 7 avril.

Costa Rica Frontières fermées jusqu’au 12 avril.

 

Nicaragua Aucun cas pour l’heure recensé.

Bahamas A compter du 19 mars, interdiction d’entrée sur le territoire aux voyageurs ayant transité / séjourné dans l’espace Schengen, l’Irlande et le Royaume-Uni au cours des 14 derniers jours. Les résidents permanents ne sont pas concernés mais seront soumis à une quatorzaine obligatoire à domicile ;

Afrique :

Elargissement des restrictions aériennes et d’accès au territoire à anticiper, notamment pour les voyageurs européens

Selon un dernier point de situation établi le 18 mars à 14h00 (heure locale Paris) :

Parmi les mesures et restrictions en vigueur :

Angola : quatorzaine obligatoire à partir du 18 mars pour tout voyageur ayant séjourné ou transité en Corée du Sud, Chine, Iran, France, Italie, Portugal et Espagne ; refus d'accès au territoire des personnes détentrices d'un visa de tourisme ;

Botswana : interdiction d’accès au territoire pour les voyageurs en provenance de pays à « haut risque » (France, Chine, Japon, Corée du Sud, Iran, Etats-Unis, Royaume-Uni, Autriche, Belgique, Danemark, Italie, Allemagne, Pays-Bas, Norvège, Espagne, Suède, Suisse, Inde) ; annulation des visas déjà délivrés ;

Cameroun : fermeture des frontières terrestres, aériennes et maritimes et suspension de l’ensemble des vols commerciaux en provenance de l’étranger à partir du 18 mars ; interdiction des rassemblements de plus de 50 personnes ; Mesures sanitaires en vigueur aux points d’entrée aériens et terrestres ;

Cap-Vert : suspension des liaisons aériennes et maritimes internationales, comprenant l’ensemble des vols en provenance des pays infectés (notamment les pays européens concernés, le Sénégal, le Nigéria, le Brésil et les Etats-Unis) à partir du 18 mars ;

Comores : quatorzaine imposée à tous les voyageurs en provenance de pays infectés, dont la France ;

Ethiopie : renforcement des contrôles sanitaires aux principaux points d’entrée du pays (notamment à l’aéroport d’Addis-Abeba) ; quatorzaine recommandée à tous les passagers en provenance de pays infectés ; suspension des liaisons aériennes à anticiper au cours des prochains jours ;

Gambie : quatorzaine imposée pour les voyageurs en provenance de pays infectés ; interdiction des rassemblements publics pour 3 semaines à partir du 18 mars ;

Guinée-Bissau : fermeture des frontières terrestres, maritimes et aériennes à partir du 18 mars pour une durée indéterminée (hors évacuations sanitaires et circulation de marchandises sous contrôle sanitaire) ;

Madagascar : suspension de l’ensemble des liaisons aériennes à partir du 20 mars ;

Mali : suspension des liaisons aériennes internationales commerciales en provenance de pays infectés à partir du 19 mars jusqu'à nouvel ordre ;

Namibie : déclaration de l’état d’urgence ; suspension à l’arrivée des visas délivrés aux ressortissants français (hors ressortissants français résidents permanents) ;

Nigéria : suspension probable des vols de la compagnie Air France à Lagos à anticiper à partir du 22 mars ;

Seychelles : à partir du 18 mars à 20h00 (heure locale), interdiction d'entrée sur le territoire à tout voyageur ayant transité ou séjourné en Europe (y compris au Royaume-Uni ainsi qu'en Suisse) au cours des deux dernières semaines ;

Soudan : fermeture des frontières en vigueur depuis le 17 mars , Suspension temporaire des vols et de l’obtention d’un visa pour les français.

Zimbabwe : déclaration de l’état de catastrophe nationale.

Sri-Lanka : Interdiction d’entrée sur le territoire, de tous les voyageurs en provenance ou ayant transité au cours des 14 jours précédents par la France, à compter du 15 mars, 23h59 et ce jusqu’au 29 mars 2020, 00H00 (heure locale).

Ghana : interdiction d’entrée aux voyageurs étrangers en provenance des zones les plus impactées à partir du 17 mars ; fermeture des établissements scolaires ; interdiction des rassemblements publics pour un mois ;

Gabon : suspension de visas touristiques pour les personnes en provenance de pays « à risque » (UE, Etats-Unis, Corée du Sud, Chine) ;

Guinée équatoriale : pour 1mois, fermeture des frontières terrestres (Gabon et Cameroun) ; suspension des liaisons aériennes commerciales internationales ; quatorzaine imposée pour toute personne en provenance d’un pays infecté ; interdiction des rassemblements ;

Namibie : suspension pour un mois depuis le 14 mars de l’ensemble des vols à destination et en provenance de l’Ethiopie, du Qatar et de l’Allemagne ;

Zambie : contrôles aux points d’entrée et quatorzaine imposée aux voyageurs en provenance de Chine et de France depuis le 13 mars ;

Congo : quatorzaine imposée pour tous les voyageurs en provenance d’Italie, de France, d’Iran, de Chine et de Corée du Sud ;

Niger : mesures sanitaires en vigueur aux points d’entrée du pays dont l’aéroport ; quatorzaine imposée pour tous les voyageurs en provenance d’un pays infecté ;

Mali : mesures sanitaires en vigueur aux points d’entrée aériens et terrestres ;

Burundi : quatorzaine imposée aux voyageurs en provenance des pays de l’UE, d’Iran, de Chine, du Japon, de Corée du Sud ;

Malawi : mesures sanitaires pour les voyageurs en provenance de pays infectés ;

Afrique du Sud : interdiction d’accès au territoire pour tous les voyageurs en provenance et à destination de l’Italie, l’Allemagne, la France, l’Espagne, le Royaume-Uni, l’Iran, la Corée du Sud, la Chine et les Etats-Unis à partir du 18 mars ;

Bénin : quatorzaine imposée pour tout voyageur en provenance de pays infectés ;

Burkina Faso : renforcement des contrôles sanitaires aux points d’entrée ; interdiction de tout rassemblement de plus 50 personnes jusqu’à fin avril (excepté concernant les lieux de culte) ;

Côte d’Ivoire : fermeture pour 15 jours à partir du 17 mars des frontières pour tout voyageur non ivoirien en provenance de territoires ayant recensé plus de 100 cas confirmés ; interdiction des rassemblements de plus de 50 personnes pour 15 jours ;

Djibouti : fermeture de l’espace aérien du pays à compter du 18 mars (interdiction d’entrée sur le territoire par voie aérienne) ;

Libéria : interdiction du territoire aux voyageurs provenant des pays les plus affectés (plus de 200 cas recensés, dont la France) ;

Mozambique : quatorzaine imposée pour toute personne en provenance d’un pays à risque (notamment la Chine, la Corée du Sud, l’Iran, l’Italie, l’Allemagne, la France, le Danemark, la Suisse, le Royaume-Uni ou les États-Unis) ;

Nigéria : renforcement des contrôles sanitaires aux principaux points d’entrée (aéroports et ports) ; quatorzaine imposée pour les voyageurs en provenance des pays les plus affectés (Chine, Corée du Sud, Iran, Italie, Japon, Espagne, France, Allemagne) ;

Rwanda : annulation des vols de la compagnie Rwandair vers la Chine, Israël et l’Inde ;

Sénégal : suspension de l’ensemble des vols à destination et en provenance de France, d’Italie, d’Espagne, de Belgique, de Tunisie et d’Algérie à partir du 18 mars pour 30 jours (hors évacuations sanitaires) ;

Sierra Leone : quatorzaine imposée pour tout voyageur en provenance d’un pays où plusieurs cas sont recensés ;

Somalie : interdiction des liaisons internationales vers et au départ du territoire (hors vols humanitaires) à partir du 18 mars ;

Tanzanie : renforcement des mesures sanitaires aux principaux points d’entrée du pays ; fermeture des frontières de plusieurs pays de transit vers et en provenance du territoire à anticiper au cours des prochains jours ;

Tchad : suspension des vols vers N’Djamena à partir du 19 mars ; renforcement des mesures de contrôle sanitaire à l’entrée du territoire ; quatorzaine imposée à tous les voyageurs en provenance de pays à risque, dont la France ;

Togo : à partir du 20 mars : suspension des liaisons aériennes en provenance de pays à « haut risque » dont l’Italie, la France, l’Allemagne, et l’Espagne ; interdiction des rassemblements de plus de 100 personnes sur le territoire ; renforcement des contrôles sanitaires aux frontières terrestres encore ouvertes ; auto-quatorzaine imposée pour tout voyageur en provenance d’un pays à risque (voie aérienne ou terrestre), dont la France.

Mauritanie : Les autorités mauritaniennes ont annoncé la suspension des liaisons aériennes vers et en provenance de pays étrangers à partir du 17 mars à 08h00 (heure locale).

Kenya : interdiction du territoire à tout voyageur en provenance d’un pays présentant des cas de Covid-19 avérés, excepté pour les résidents nationaux et étrangers disposant d’un titre de séjour (soumis à une quatorzaine) ; suspension de tous les vols desservant Genève et Rome depuis et vers Nairobi à compter du 13 mars ; contrôles sanitaires aux points d’entrée aéroportuaires, terrestres et portuaires du pays ;

Ile Maurice : restriction d’entrée sur le territoire pour toute personne ayant voyagé ou transité par l’UE (dont l’île de la Réunion), la Suisse et le Royaume-Uni au cours des derniers jours ;

Madagascar : suspension des liaisons aériennes avec l’Europe à partir du 20 mars ;

Asie Centrale :

D’après les données officielles fournies par les autorités sanitaires nationales, près de 88 cas de contamination au nouveau coronavirus (Covid-19) ont été recensés en date du 17 mars en Asie centrale. En vue de faire face à la pandémie, d’importantes restrictions de voyage ont été décrétées dans la région, tant par les autorités nationales que les compagnies aériennes.

Outre des interdictions d’entrée sur les territoires nationaux quasi systématiques pour tous les voyageurs non citoyens ou résidents ayant séjourné au cours des 14 derniers jours en Chine, Iran, Italie et Corée du Sud, d’autres restrictions de déplacement ont dernièrement été décrétées, notamment à l’égard des passagers en provenance de France :

Parmi les mesures et restrictions en vigueur :

Arménie : Suspension des liaisons aériennes et maritimes avec la France à partir du 17 mars.

Azerbaïdjan : Annulation de l’essentiel des vols internationaux en provenance et à destination de Bakou.

Géorgie: A partir du 18 mars, interdiction générale d’entrée sur le territoire pour l’ensemble des ressortissants étrangers à l’exception de ceux ayant de la famille en Géorgie.

Kazakhstan : Depuis le 11 mars, interdiction jusqu’à nouvel ordre d’entrée sur le territoire pour les ressortissants français et voyageurs en provenance de France.

Kirghizistan : A partir du 17 mars, interdiction d'entrée sur le territoire pour tous les ressortissants étrangers.

Ouzbékistan : Depuis le 16 mars, suspension jusqu’à nouvel ordre de toutes les liaisons aériennes et terrestres internationales.

Tadjikistan : Risque de suspension prochaine des vols commerciaux avec la France.

Turkménistan : Redirection de tous les vols internationaux vers l’aéroport de Türkmenabat.

Maghreb :

Outre des interdictions d’entrée sur les territoires nationaux quasi systématiques pour tous les voyageurs non citoyens ou résidents ayant séjourné au cours des 14 derniers jours en Chine, Iran, Italie et Corée du Sud, d’autres restrictions de déplacement ont dernièrement été décrétées, notamment à l’égard des passagers en provenance de France :

Maroc : Les autorités ont décidé de suspendre jusqu’à nouvel ordre les liaisons aériennes et maritimes en provenance et à destination de la France.

Les ministères de l’Intérieur et de la Santé ont appelé le 18 mars la population à « limiter les déplacements », « rester chez eux » et à « se conformer à l’isolement sanitaire ».

Les déplacements non-essentiels sont désormais proscrits, hormis pour faire les courses, se soigner ou aller au travail.

Nous rappelons également que les vols internationaux et le trafic maritime avaient été suspendus, les écoles ont fermé, ainsi que les universités, les restaurants et café, les lieux culturels, les espaces sportifs et les mosquées.

Tunisie : . Les autorités locales ont imposé un auto-isolement à domicile de 14 jours, à partir de la date d’entrée en Tunisie, pour les voyageurs en provenance de France.

Algérie : Suspension des vols d’Air Algérie vers l’Italie et le Maroc, risque de réduction prochaine des vols vers la France et l’Espagne.

Europe :

Selon un dernier point de situation établi le 18 mars à 08h00 (heure locale de Paris) :

Point de situation et dernières mesures en vigueur (liste non exhaustive) :

Suisse: déclaration de l’état d’urgence jusqu’au 19 avril, manifestations publiques et privées interdites. Fermeture des magasins, restaurants, bars et établissements de divertissement et de loisirs, à l’exception des établissements de santé et d’alimentation. Déploiement de l’armée attendu.

Moldavie : déclaration de l’état d’urgence jusqu’au 16 mai.

Bosnie Herzégovine : déclaration de l’état de catastrophe, permettant le déploiement de l’armée.

Ukraine : fermeture des espaces publics.

Autriche : mise en quarantaine de 4 commues supplémentaires (Lech, Klösterle, Warth et Schröcken) jusqu’au 3 avril (en plus des communes de Tyrol et un village de la province de Carinthie). Interdiction dess rassemblements de plus de cinq personnes, en limitant les déplacements au strict nécessaire. Le trafic aérien au départ et à destination de l'Autriche doit quant à lui « quasiment s'interrompre ».

Italie : auto confinement de 14 jours à tous les voyageurs arrivant sur le territoire et les habitants sont confinés chez eux jusqu’au 3 avril.

Macédoine du Nord : report des élections législatives prévues le 12 avril. Fermeture des écoles et des établissements non essentiels (bars, restaurants, cafés et casinos) et interdiction des rassemblements privés.

Royaume-Uni : Londres déconseille à ses ressortissants de se rendre à l’étranger pour 30 jours.

Luxembourg : déclaration de l’état de crise, permettant de prendre des décisions législatives rapides. Fermeture des chantiers et des aires de jeux, en plus des écoles, des bars et des restaurants.

Belgique : confinement généralisé jusqu’au 5 avril et interdiction des voyages à l’étranger.

Danemark : interdiction des rassemblements de plus de 10 personnes et fermeture des commerces à l’exception des supermarchés et des pharmacies jusqu’au 30 mars.La fermeture des frontières du pays aux étrangers, précisant que la circulation des biens n'était pas concernée et que les Danois seront toujours autorisés à entrer ;

Chypre : interdiction à partir du 21 mars pour 2 semaines des vols passagers en provenance de 28 pays (dont le Royaume-Uni, la Grèce et la Russie).

Norvège : Fermeture des frontières aux « étrangers dépourvus de permis de séjour ». Les aéroports ne fermeront pas pour le moment.

Estonie : Les contrôles aux frontières seront réintroduits à partir du 17 mars.Seuls seront autorisés à entrer sur le territoire « les citoyens estoniens, les personnes disposant d'un permis de séjour et les étrangers ayant un membre de leur famille résidant en Estonie, et ils devront pour cela subir deux semaines d'isolement ».

Pologne: annonce de la fermeture de ses frontières aux voyageurs étrangers pour endiguer la propagation du coronavirus. Une quarantaine de 14 jours est désormais également imposée aux citoyens polonais regagnant leur pays.

Espagne : Le confinement total est décrété dans l'ensemble du pays. Les Espagnols ne peuvent quitter leur domicile que pour des achats de produit de première nécessité et des médicaments, ou pour travailler.

Allemagne : Fermeture des frontières avec la France, le Luxembourg, l'Autriche, la Suisse et le Danemark.

République Tchèque : Aucun Voyageur en provenance de France ne pourra entrer sur le territoire.

Croatie : Les voyageurs ayant transité depuis moins de 14 jours par des pays touchés par le Coronavirus, comme la France ont obligation de contrôle sanitaire pendant 14 jours, pouvant aller jusqu’à l’obligation de demeurer en isolement à son domicile, selon la décision du médecin-référent.

Serbie : Fermeture de 44 passages frontaliers routiers, ferroviaires et fluviaux.

Lettonie : Instauration d’une mise en quarantaine de 14 jours pour les français.

Russie : Les liaisons aériennes avec l'Union européenne sont réduites depuis lundi, afin de juguler la propagation du coronavirus.

Slovaquie : à partir de ce vendredi 13 mars à 7 heures, des contrôles temporaires aux frontières avec la Hongrie, l’Autriche, la République tchèque et l’Ukraine seront introduits.

Seront admis à entrer en Slovaquie uniquement les personnes qui disposent d’un titre de séjour permanent ou temporaire sur le territoire slovaque.

Tous ceux qui reviennent de l’étranger, quel que soit le pays, devront obligatoirement observer une période de confinement à domicile de 14 jours.

Les 3 aéroports internationaux (Bratislava, Kosice, Poprad) sont fermés depuis ce vendredi 13 mars à 7h00, et le transport international de passagers (hors marchandises) par bus et trains est à l'arrêt. Le transport ferroviaire de passagers sur le territoire slovaque est passé "en mode allégé", indique le Quai d'Orsay et les institutions culturelles sont fermées.

Perturbations dans les déplacements :

Eurostar a annulé la moitié de ses trains le 17 mars, un service minium avec 80% de réduction du trafic sera mis en place à partir du 19 mars. Seulement 3 allers-retours par jour effectueront Paris-Londres et 2 Bruxelles-Londres.

La compagnie maritime Britanny Ferries a suspendu plusieurs traversées entre la France, l’Espagne, le Royaume-Uni et l’Irlande, et ne devrait effectuer que du transport de marchandises à partir du 22 mars.

La compagnie franco-néerlandaise Air France-KLM a réduit ses activités et cloué au sol plusieurs A380 et Boeing 747.

Par ailleurs, nous rappelons que l’Union européenne (UE) a fermé ses frontières à l’entrée de l’UE et de l’espace Schengen à compter du 17 mars et pour 30 jours.

Moyen Orient :

D’après les données officielles fournies par les autorités sanitaires nationales, près de 12 500 cas de contamination au nouveau coronavirus ont été recensés en date du 13 mars au Moyen-Orient. Aucune donnée officielle n’est disponible pour la Libye, la Syrie et le Yémen. En vue de faire face à la pandémie, d’importantes restrictions de voyage ont été décrétées dans la région, tant par les autorités nationales que les compagnies aériennes.

Arabie saoudite :Suspension jusqu’à nouvel ordre des liaisons aériennes et maritimes en provenance et à destination d’une soixantaine de pays, dont la France.

Bahreïn : Fermeture jusqu’à nouvel ordre du point de passage frontalier terrestre avec l’Arabie saoudite (chaussée du roi Fahd) ;

Egypte : « Les vols seront suspendus à partir de jeudi 19 mars et jusqu’au 31 mars », a expliqué Premier ministre égyptien Mostafa Madbouli. « Il s’agit de réduire le nombre d’interactions immédiates avec des touristes arrivant ou quittant l’Egypte ».

Irak : Interdiction d’entrée sur le territoire irakien via les aéroports d’Erbil et Souleimaniye pour les passagers ayant été en France (entre autres) au cours des 30 derniers jours.

Iran : Suspension de la majorité des liaisons aériennes internationales avec le pays.

Israël : Depuis le 12 mars 20h00 (heure locale), interdiction totale d’entrée sur le territoire pour les non citoyens, non-résidents, personnes détentrices d’un permis spécial et les voyageurs résidant moins de 14 jours sans capacité de mise en quarantaine.

Jordanie  : A partir du 16 mars, interdiction d’entrée pour les voyageurs non citoyens en provenance de France, Allemagne et Espagne. Annulation jusqu’au 31 mars inclus des vols d’Air France, Transavia et Royal Jordanian entre la France et la Jordanie.

Liban : Interdiction d’entrée durant 11 jours à compter du 12 mars à l’exception du personnel diplomatique et de la FINUL ainsi que des citoyens libanais et membres de familles de Libanais, qui en seront empêchés à partir du 15 mars.

Koweït : Depuis le 13 mars à 00h00 (heure locale), suspension de tous les vols commerciaux depuis et vers le pays et de la délivrance des visas de tous types aux points d’entrée du pays.

Oman : Suspension durant 30 jours de l’octroi des visas de tourisme à partir du 17 mars.

Qatar : A compter du 18 mars 2020 à minuit (heure locale), pour une durée de 14 jours renouvelable. L'entrée sur le territoire qatarien sera interdite à toute personne qui n’a pas la nationalité qatarienne (y compris, donc, aux Français, même résidents au Qatar).

Territoires palestiniens (30 cas)

Cisjordanie : annulation totale durant 30 jours depuis le 5 mars des réservations touristiques et fortes restrictions d’accès et de déplacement.

Turquie Suspension des vols à destination et en provenance d'Allemagne, de France, d'Espagne, de Norvège, du Danemark, de Belgique, d'Autriche, de Suède et des Pays-Bas du 14 mars au 17 avril ;

Émirats arabes unis : Le gouvernement d'Abou Dhabi a annoncé la fermeture de ses sites culturels et touristiques, dont le Louvre Abu Dhabi, pour 2 semaines du 15 au 31 mars.

Arabie saoudite : Suspension de tous les vols internationaux pour 2 semaines à partir du 15 mars.

Malaisie :

Le Premier ministre Muhyiddin Yassin a annoncé l’interdiction d’entrée sur le territoire aux ressortissants étrangers à compter du 18 mars en raison de la pandémie de coronavirus (Covid-19).Les ressortissants nationaux seront également empêchés de quitter le pays. Les établissements scolaires fermeront pour 15 jours à compter du 18 mars également. Seuls les commerces essentiels (supermarchés, banques etc.) resteront ouverts.

Le Centre européen de prévention et contrôle des maladies (ECDC) rapportait 428 cas confirmés de Covid-19 sur le territoire au 16 mars.

Asie et Océanie :

Selon un dernier point de situation établi le 16 mars à 16h00 (heure locale Paris) :

Point de situation et dernières mesures en vigueur (liste non exhaustive) :

Birmanie : restrictions d’accès au territoire pour les voyageurs en provenance des pays les plus touchés par l’épidémie, pouvant aller jusqu’à une obligation de mise en quarantaine voire un refoulement à la frontière ;

Bhoutan : entrée des étrangers sur le territoire suspendue ;

Cambodge : refus d’accès au territoire pour les ressortissants français pour 30 jours à compter du 17 mars ;

Chine : bien qu’un « endiguement » de la pandémie ait été annoncé par les autorités sanitaires locales (80% de guéris à ce jour), un renforcement des mesures de quarantaine à l’encontre des personnes provenant de l’étranger a été rapporté, les nombres de cas importés ayant récemment dépassé ceux d’origine locale. La municipalité de Pékin impose ainsi à tout voyageur étranger une quatorzaine dans un lieu ad hoc ;

Corée du Sud : des mesures de contrôle sanitaire spéciales ont été instaurées pour les voyageurs en provenance notamment de France, Allemagne, Espagne, Royaume-Uni, et Pays-Bas à compter du 15 mars. Il n’y a pas de quarantaine obligatoire ou systématique ;

Inde : suspension de tous les visas touristiques jusqu’au 15 avril inclus. Les voyageurs ayant notamment séjourné en France, en Allemagne ou en Espagne après le 15 février doivent justifier d’une quatorzaine effectuée au point de départ du voyage pour pouvoir accéder au territoire ;

Hong Kong : quatorzaine obligatoire pour les voyageurs en provenance de l’espace Schengen notamment ;

Japon : toutes les liaisons maritimes entre le Japon et la Chine ainsi que la Corée du Sud sont suspendues. Une surveillance médicale accrue a été instaurée aux frontières en direction des voyageurs en provenance des pays et territoires les plus touchés par la pandémie ;

Maldives : restrictions d’accès au territoire pour les voyageurs en provenance de France Italie, Espagne dès le 15 mars ;

Mongolie : toutes les liaisons aériennes et ferroviaires internationales sont suspendues jusqu’au 28 mars inclus ;

Nouvelle-Zélande : quatorzaine obligatoire à l’arrivée sur le territoire, sauf pour les voyageurs provenant de pays du Pacifique (Polynésie française exclue) ;

Selon un dernier point de situation établi le 19 mars par le ministère néo-zélandais de la Santé, 28 cas confirmés de coronavirus ont été recensés à travers le pays, dont 8 nouveaux cas provenant de l’étranger.

Dans ce contexte, le ministre néo-zélandais des Affaires étrangères a annoncé ce jour l’interdiction à ses ressortissants de se rendre à l’étranger.

Les rassemblements de plus de 500 personnes sont également proscrits, ainsi que les événements non essentiels (festival, évènements sportifs, religieux et culturels).

A l’image de l’Australie, les festivités internationales de la Journée commémorative de l’ANZAC célébrée le 25 avril ont été annulées

Pakistan : à compter du 16 mars, fermeture des frontières avec l’Afghanistan et l’Iran pour 14 jours ;

Philippines : confinement de la métropole de Manille et suspension des liaisons intérieures (routières, aériennes et maritimes) depuis et à destination de Metro Manila ;

Singapour : interdiction d’entrée sur le territoire pour les voyageurs en provenance des pays les plus touchés en Europe (France, Italie, Espagne etc.) ;

Sri Lanka : interdiction d’entrée sur le territoire pour les voyageurs en provenance des pays les plus touchés en Europe (France, Italie, Espagne etc.) ;

Taïwan : quarantaine obligatoire à domicile imposée à tous les voyageurs ayant séjourné en France et dans les autres pays de la zone Schengen, au Royaume-Uni, en Irlande ou à Dubaï au cours des 14 jours précédents ;

Thaïlande : dépistage automatique pour les voyageurs présentant des symptômes du Covid-19 à leur arrivée sur le territoire ;

Vietnam : tout voyageur ayant séjourné / transité dans les 14 derniers jours par l’espace Schengen se verra refuser l’entrée sur le territoire à compter du 15 mars. A annoncé la fermeture de frontière aux voyageurs venant de France et la suspension de l'exemption de visa Schengen pour les Français, mettant fin ainsi du régime d’exemption pour les séjours de moins de 15 jours.

France :

Seuls quelques vols à destination des Etats-Unis, de l'Afrique, quelques vols domestiques et à destination de l'Outre-mer seront assurés.

Les aéroports restent ouverts mais certains terminaux des aéroports parisiens vont fermer : Orly 2 le 18 mars et 2 Terminaux de Roissy dont le 2G en fin de semaine.

Transports en commun :

SNCF : 1 train sur 2 pour le trafic longues distances.

2 trains sur 3 pour les TER (trains express régionaux).

Transports en commun maintenus avec 80% des métros en circulation et un trafic normal pour les bus et tramways.

7 trains sur 10 à la SNCF tout comme les transports en taxi et VTC et les activités commerciales liées au secteur des transports.

Fermetures et recommandations émises par le gouvernement :

Fermeture jusqu'à nouvel ordre de tous les lieux recevant du public non indispensables à la vie du pays, à savoir : les restaurants, bars, cafés, discothèques ou cinémas.

Les commerces non essentiels sont aussi concernés, à l'exception : des magasins alimentaires, pharmacies, banques, bureaux de tabac et de presse ou encore des stations-essence.

Les lieux de culte resteront ouverts mais les rassemblements et les cérémonies devront être reportés.

Fermeture des crèches, écoles, collèges, lycées et universités, à partir du 16 mars et pour au moins 15 jours.

À partir du 16 mars en France, les entreprises "devront engager une opération massive du télétravail".

Les Français sont invités à "renoncer aux déplacements non essentiels et à se limiter à ceux liés à la santé, l'alimentation, et au travail, lorsque le télétravail est impossible" (déclaration d'Elisabeth Borne).

Les Français sont invités à « éviter au maximum de se rassembler et à limiter les réunions amicales et familiales ».

La France a déjà interdit les rassemblements de plus de 100 personnes.

Un suivi de l’évolution de l’épidémie en France est recommandé, notamment sur les sites suivants :

Site du Gouvernement ;

Santé Publique France.

Ce bilan est établi en fonction des statistiques relayées par les autorités officielles qui peuvent être potentiellement sous-estimées compte tenu des méthodes de recensement imparfaites au vu du grand nombre de cas enregistrés.

Nous rappelons que les Etats sont susceptibles de renforcer sans préavis des mesures de prévention sanitaire pouvant impacter l’accessibilité du territoire et les déplacements des voyageurs et évoluer rapidement (fermeture de frontières, multiplication des contrôles sanitaires, en particulier dans les aéroports, mesures de quarantaine en fonction du pays de provenance etc.).

Un suivi de l’évolution de la pandémie est recommandé, notamment sur les sites suivants :

Centre européen de Prévention et Contrôle des maladies (ECDC) ;

Organisation mondiale de la Santé (OMS) ;

Centre américain de Contrôle et de Prévention des maladies (CDC) ;

Services du gouvernement britannique.

Une actualisation des restrictions internationales de voyage est disponible sur le site de l’International Air Transport Association (IATA).

Info flash publiée le dans la catégorie Aérien Monde Aérien France Rail Terrestre