France : Déconfinement à compter du 11 mai 2020

Au cours d’une conférence de presse le Premier ministre Edouard Philippe a annoncé le 7 mai que la levée progressive du confinement allait être engagée le 11 mai sur l’ensemble du territoire métropolitain à certaines conditions.

Le déconfinement sera différencié suivant les départements du pays en fonction de divers critères comprenant le niveau de circulation du virus ou les capacités hospitalières régionales en réanimation. Les départements classés « rouges » sont ceux où la circulation du virus est plus élevée et qui disposent de difficultés au niveau de leurs capacités hospitalières.

Le gouvernement a maintenu en rouge 4 régions : l’Ile-de-France, les Hauts-de-France, le Grand Est, Bourgogne-Franche-Comté et le département de Mayotte. Dans ces zones, le déconfinement sera possible mais il sera plus strict qu’ailleurs, à l’exception de Mayotte qui demeurera confiné.

Les règles spécifiques pour les départements rouges à partir du 11 mai sont :

· les collèges, parcs, jardins et centres commerciaux demeureront fermées ;

· pour les déplacements dans les transports en commun pendant les heures de pointe, une attestation de l’employeur précisant les horaires de l’employé sera exigée.

Les départements verts sont les zones où la vague épidémique a été freinée et où une "marge de manœuvre à l’hôpital a été retrouvée".

Parmi les principales mesures annoncées, portant principalement sur la période allant du 11 mai jusqu’à début juin figurent notamment :

- campagne massive de dépistage et mise en isolement des personnes positives à l’hôtel ou au domicile (confinement de tout le foyer pendant 14 jours dans ce dernier cas) ;

- obligation du port du masque dans les transports publics pour les personnes de plus de 11 ans, sous peine d’une amende de 135 € et recommandé dans les commerces ;

- possibilité de circuler sans attestation dans une limite de 100 km autour du domicile, sauf pour « un motif impérieux, familial ou professionnel » ;

- réduction importante de la capacité des transports publics par rapport à la normale, en particulier dans le métro parisien, afin de respecter la distanciation sociale ;

- réouverture des commerces, à l’exception des cafés et des restaurants ;

- réouverture « très progressive » des écoles maternelles et élémentaires sur la base du volontariat ainsi que des crèches à partir du 11 mai ; reprise à partir du 18 pour les classes de 6e et 5e des collèges situés dans les départements où la circulation du virus est faible ; décision « fin mai » pour une réouverture potentielle début juin des lycées, « en commençant par les lycées professionnels » ;

- maintien du télétravail autant que possible et mise en place de mesures comprenant des horaires décalés dans les entreprises où le travail à distance n’est pas possible ;

- limitation à 10 personnes des rassemblements publics et privés ; interdiction de tout évènement de plus de 5 000 personnes jusqu’en septembre ;

- maintien de la fermeture des grands musées, des cinémas, salles de spectacle etc. ;

- réouverture des parcs et jardins dans les départements « verts » ; réouverture des plages et des lacs possible au cas par cas sur autorisation du préfet.

Une évaluation de la situation sanitaire sera faite dans 3 semaines, soit le 2 juin, qui marquera, dans les départements ayant obtenus de bons résultats, une deuxième étape de déconfinement, avec par exemple la réouverture des lycées et des restaurants.

Le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner a indiqué que les frontières demeureraient fermées et que les restrictions aux frontières avec les pays de l’espace européen (Union européenne, Schengen, Royaume-Uni) seraient prolongées jusqu’au 15 juin au moins. Les frontières avec les pays non-européens resteront fermées jusqu’à nouvel ordre.

Les mesures de quarantaine pendant 14 jours pour tous Français ou personne étrangère entrant en France ne seront pas appliquées à l’intérieur de l’espace européen, sauf Outre-mer et possiblement la Corse.

Un suivi de l’évolution de la pandémie est recommandé, notamment sur le site de la Santé publique.

Info flash publiée le dans la catégorie Aérien France Rail Terrestre