100% de compensation CO2 sur les vols domestiques Air France

La compensation de 100% des émissions de CO2 des vols domestiques d'Air France a débuté le 1er janvier 2020.


100% de compensation CO2 sur les vols domestiques Air France

 

Air France a déjà sélectionné 6 projets basés en Amérique du Sud, en Afrique et en Asie, en partenariat avec EcoAct.

Air France a été la première compagnie aérienne à s'engager sur la compensation proactive des émissions de ses vols intérieurs. À compter du 1er janvier 2020, les clients d'Air France voyageront neutre en carbone en France métropolitaine grâce à la compensation de 100% de ces émissions. Concrètement, ce sont les émissions de CO2 de 450 vols et 57 000 clients quotidiens qui seront compensées.

Cette compensation prendra la forme d'une contribution à des projets certifiés, en Amérique du Sud (Brésil, Pérou), en Afrique (Kenya) et en Asie (Inde, Cambodge), sélectionnés avec EcoAct, pionnier de la neutralité carbone en France. Air France et EcoAct développeront en outre deux projets en France, dans le cadre du nouveau label bas carbone.

Les actions mises en place

En lien avec les Objectifs de Développement Durable (ODD) définis par les Nations Unies, l'action d'Air France se concentrera sur la reforestation, la préservation des forêts et de la biodiversité, et les énergies renouvelables, tout en s'assurant de la protection des populations les plus vulnérables. EcoAct assurera l'accompagnement des projets sur le terrain et le suivi des bénéfices concrets, notamment en matière de lutte contre le changement climatique, qui constitue le coeur de la démarche. Tous les projets retenus ont obtenu les certifications les plus exigeantes du marché volontaire, Gold Standard du World Wild Fund (WWF), VCS de VERRA ou le standard additionnel CCB de CCBA.

Ainsi, Air France soutiendra par exemple l'initiative Floresta de Portel au Nord-Ouest du Brésil, qui vise à prévenir la déforestation et à protéger l'un des écosystèmes les plus riches de la planète aux côtés des populations locales, avec un enjeu de 22 millions de tonnes d'équivalent CO2. La faune et la flore seront protégées et des emplois seront créés à travers l'accompagnement de projets d'entreprenariat pour la création d'une filière locale d'agroforesterie.

Les autres projets retenus seront progressivement détaillés en début d'année 2020, certains étant destinés à être portés au vote des clients d'Air France.

Vers une réduction de ses émissions de CO² d'ici 2030

Ce dispositif de compensation volontaire s'inscrit dans la démarche globale de réduction de l'empreinte environnementale mise en oeuvre par Air France à travers le renouvellement de sa flotte, ses pratiques de pilotage et son partenariat avec la fondation SolarImpulse pour développer des solutions durables pour l'aviation. D'ici à 2030, la compagnie vise une réduction de 50% ses émissions de CO2 au passager/km par rapport à 2005.

Air France contribue par ailleurs à la neutralité carbone de ses activités dans le cadre des systèmes d'achat d'unités d'émissions communs à l'ensemble de l'industrie : EU-ETS en Europe et CORSIA au niveau mondial.

Article publié le à dans la catégorie Partenaire